« Sortez du MMA féminin, lâche »


Le poids moyen de l’UFC Sean Strickland n’a pas hésité à partager ses réflexions sur les débuts de la combattante transgenre MMA Alana McLaughlin.

Vendredi dernier à Combat mondial : Perez contre. Roa, McLaughlin a fait ses débuts contre la Française Céline Provost, qui faisait également ses débuts professionnels dans le combat. Provost a réussi un premier tour, mais tombera plus tard face à McLaughlin lors d’une défaite de soumission au deuxième tour via un étranglement à l’arrière.

Comme on pouvait s’y attendre, ce combat a suscité des réactions très polarisantes. Certains ont applaudi McLaughlin pour être fidèle à elle-même et ne laisser personne la dissuader de ses objectifs. Pendant ce temps, d’autres ont estimé que le combat n’aurait pas dû être autorisé puisque l’ancien membre des forces spéciales de l’armée américaine était né de sexe masculin.

Le poids moyen de l’UFC Sean Strickland s’est rapidement fait une réputation de dire tout ce qu’il pense sans filtre lorsqu’il partage ses réflexions avec le public. Il continuerait cette tendance en donnant ses deux cents sur les débuts de McLaughlin, un combat que Strickland estime devrait être son dernier (Journaliste h/t MMA Jordan Ellis).

« Change ton nom, appelle-toi une femme… mais tu es toujours un putain d’homme. Sortez du lâche MMA féminin. C’est pourquoi la commission sportive est inutile », a déclaré Strickland sur ses histoires Instagram.

« Je me considère comme une féministe classique. Si votre religion ou votre gouvernement a une norme inégale pour les femmes, alors je ne suis pas d’accord.

Testicules à la naissance==homme”

McLaughlin est le deuxième combattant ouvertement transgenre à concourir en MMA, le premier étant Fallon Fox. Fox a concouru professionnellement de 2012 à 2014 et avait un record professionnel de 5-1, les cinq victoires étant des finitions. Sa seule défaite est venue contre Ashlee Evans Smith, qui a remporté une victoire par TKO sur Fox à CFA 12 en 2013.

Comme McLaughlin, Fox a également fait l’objet de vives critiques, notamment de la part du commentateur de l’UFC Joe Rogan. Rogan a fait valoir pourquoi Fox ne devrait pas être autorisée à concourir contre des femmes en MMA, déclarant qu’elle avait des avantages naturels en raison de sa naissance biologique en tant que mâle. Fox serait plus tard exiger des excuses de Rogan en réponse à ses remarques, qu’elle et d’autres considéraient comme transphobes.

McLaughlin n’a nommé personne personnellement, mais elle a déjà répondu à ses détracteurs dans une publication Instagram. Dans le message, McLaughlin déclare que ce sera la seule fois où elle s’adressera à eux.

« Bonjour, amis, supporters et autres ! Je reçois de nombreuses variantes des mêmes messages désagréables qui me traitent de tricheur comme si je ne me faisais pas battre pendant un tour et demi. Vous devez tous montrer @cylinelagrande un peu de respect et prenez votre inquiétude à la traîne ailleurs. Elle m’a presque terminé plus d’une fois, et sur les tableaux de bord, elle a définitivement remporté ce premier tour. C’est le seul post que je ferai à ce sujet. Les transphobes ne font que renforcer ma main de bloc.

Sean Strickland est actuellement classé n ° 7 dans la division des poids moyens de l’UFC et devrait actuellement combattre l’ancien champion Luke Rockhold à l’UFC 268 le 6 novembre.

Que pensez-vous des commentaires de Sean Strickland ?





Article original