Triller Fight Club : aperçu d’Evander Holyfield contre Vitor Belfort


Triller Fight Club est de retour ce week-end et apporte son mélange de vieux gars de MMA, de vieux boxeurs et de semi-célèbres boxe en Floride samedi. Et ce devait absolument être la Floride car où diable trouveriez-vous une commission pour autoriser Evander Holyfield pour un combat professionnel en 2021 ? (Si vous avez sauté de votre chaise et crié « Texas », eh bien, vous avez raison). Holyfield intervient à court préavis pour Oscar De La Hoya, car si vous voulez faire un combat à 58 ans, vous pourriez aussi bien ne pas lui laisser le temps de se mettre en forme.

Quoi qu’il en soit, il combat Vitor Belfort qui a qualifié le passage de l’adversaire de « mise à niveau vers la première classe » malgré le fait que Holyfield ait affiché la vitesse de la main de Chuck Liddell 2018 lors de l’entraînement ouvert. Si vous ne vous souvenez pas si bien de vos cours de sciences MMA, la vitesse de la main de Chuck Liddell en 2018 équivaut à environ 0,02 de la vitesse de la main de Vitor Belfort en 1997. Alors oui, on espère juste qu’il ne se passe rien de trop grave dans celui-là.

Le co-événement principal est cependant beaucoup plus excitant car après une attente atroce de 15 ans, nous assisterons enfin aux débuts de boxe de Tito Ortiz. Bien sûr, ne pas obtenir le match original de Dana White sera une déception pour beaucoup, mais j’ose dire qu’Anderson Silva fraîchement sorti d’une victoire sur un Julio Cesar Chavez Jr à moitié endormi est un deuxième choix décent. Anderson gagnera le combat, mais les vrais puristes savent que le véritable point culminant sera l’interview d’après-combat (si Tito n’est pas interviewé, vous pouvez légalement demander un remboursement PPV). Et qui sait, peut-être que cela prépare Anderson pour un combat contre Roy Jones Jr? Ce qui pourrait être un match de sparring semi-décent et se qualifierait immédiatement pour Triller Fight Of The Year.

David Haye revient également sur le ring contre le vétéran de Triller Joe Fournier. Fournier, qui est connu comme propriétaire de boîte de nuit et homme d’affaires, vient de remporter une victoire sur la star du Reggaeton Reykon sur l’undercard de Paul vs Askren. On pourrait penser que passer d’un chanteur à un ancien champion du monde est un trop grand pas en avant, mais pour ma part, j’applaudis quelqu’un qui est prêt à adopter l’approche Lomachenko et qui cherche à se mettre au défi avant ses 20 ans.e combat pro.

Jono Carroll combat également Andy Vences dans un éliminateur de titre WBA. Comme ces deux gars sont de vrais boxeurs actifs et qu’aucun des deux n’a plus de 40 ans, je ne suis pas sûr de ce que les entremetteurs pensaient en le mettant sur cette carte. Cependant, j’apprécie l’effort pour en faire un éliminateur pour la WBA au lieu d’un organisme de sanction légitime.

Triller Fight Club diffusé sur PPV le samedi 11 septembre à 19 h HE / 16 h HP.



Article original

Posted In MMA