Strawweight dit que l’entraîneur l’a expulsée de la salle de sport après l’avoir enceinte


Un ancien poids de paille de l’UFC a fait toute une affirmation au sujet de sa sortie d’un gymnase.

Viviane Pereira s’entraînait au camp Dragon Kombat à Fortaleza, au Brésil. Pereira a pris un bon départ dans sa carrière professionnelle en MMA avec une fiche parfaite de 12-0. Elle a remporté ses deux premiers combats sous la bannière UFC.

Après les défaites contre Tatiana Suarez et Xiaonan Yan, Pereira s’est séparé de l’UFC. Alors que l’ancien combattant de l’UFC a rebondi avec une victoire par décision unanime sur Alesha Zappitella, Pereira a dû faire face à une situation assez difficile.

Lors d’un entretien avec MMAFighting.com, Viviane Pereira a affirmé que l’entraîneur-chef de Dragon Kombat, Marcos Batista, l’avait expulsée du gymnase lorsqu’elle lui a dit qu’il était le père de son bébé.

« Je ne m’attendais pas à cette grossesse. Quand j’ai dit [Batista] J’étais enceinte, il a dit d’emblée qu’il n’en voulait pas et nous a bloqué de tout, m’a expulsé de l’équipe. Il évite toujours les intimations judiciaires, ne se présente pas au tribunal. C’est assez compliqué. Il ne m’a jamais aidé ni le bébé.

« Je pensais [motherhood] irait différemment parce que j’étais avec le père du bébé depuis l’âge de 15 ans », a-t-elle poursuivi. « J’ai commencé à m’entraîner avec lui vers l’âge de 12 ans, et nous avons commencé à sortir ensemble quand j’avais 15 ans, et tout allait bien, mais tout d’un coup, il a complètement changé. Nous avons passé près de 12 ans ensemble.

MMAFighting a contacté Batista, qui a refusé de commenter. Pereira a depuis rejoint Astra Fight Team et cherche à revenir en 2022.



Source link