Sean O’Malley s’apprête à porter un short rose unique pour le combat pour le titre de l’UFC 299…


Il devrait faire son retour dans l’Octogone ce week-end à UFC 299 À Miami, le champion incontesté des poids coq, Sean O’Malley, portera un short rose et doré pour son match revanche de défense du titre contre le challenger équatorien Marlon Vera en Floride.

O’Malley, l’actuel champion incontesté des poids coq, sera la tête d’affiche de l’UFC 299 ce week-end pour son retour au championnat. Octogonetentant de défendre avec succès sa couronne dès la première demande, lors d’un match revanche contre la native de Chone, Vera.

La dernière fois, le natif du Montana était en tête d’affiche de l’UFC 292 en août dernier lors de son premier événement promotionnel principal, arrêtant le règne record d’Aljamain Sterling avec un KO fulgurant au deuxième tour à Boston, Massachusetts.

Sur cette même carte, prétendant éternel, Vera a remporté une victoire serrée contre son ennemi commun, Pedro Munhoz – remportant ainsi son premier combat pour le titre sous la bannière de la promotion.

Sean O’Malley s’apprête à porter un short rose à l’UFC 299

Et en plus d’une énorme carte de pay-per-view – qui a été annoncée par les fans, O’Malley portera un short de compression rose pour son combat avec Vera – garni de bordures dorées, selon les mots du responsable play-by-play, Jon Anik – digne d’un champion.

« Le Suga Show devient rose », a publié l’UFC sur son site Internet. compte X officiel. « @SugaSeanMMA portera un short rose lors de sa première défense du titre des poids coq ce week-end à l’#UFC299. »

Prédisant une victoire dominante sur Vera – contre qui il a subi sa seule défaite en arts martiaux mixtes en 2020 lors d’une défaite par TKO au premier tour, Série Contender de Dana White produit, O’Malley a affirmé qu’il terminerait le premier en seulement trois tours.

« Il (Marlon Vera) a en quelque sorte atteint son apogée – je suis meilleur que ça à cause de ça », a déclaré Sean O’Malley. « Je vais y aller et faire ce que j’allais lui faire [back in 2020], et éteint ses lumières. Il est bon, il est réfléchi, il est très résistant, mais cela ne fait pas le travail contre moi. Vous ne pouvez pas simplement être dur, vous ne pouvez pas simplement être durable. Je crois que je suis plus habile, plus rapide, plus précis, et je vais y aller et je me sens juste en confiance devant lui.

« Mentalement, physiquement, émotionnellement, je me prépare pendant 25 minutes », a expliqué Sean O’Malley. «Je me prépare à partir de là en boitant, à partir de là endolori, à partir de là avec ma main blessée à la tête. DONC – je me prépare au pire, mais en réalité, j’éteins les lumières de ce mec d’ici trois [rounds].»

Qui gagne à UFC 299 ce week-end : Sean O’Malley ou Marlon Vera ?