Ryan Garcia aborde la consommation présumée de drogue lors d’une conférence de presse…


La conférence de presse entre Ryan García et Devin Haney a lancé des allégations de consommation de drogue.

Le samedi 20 avril, Haney mettra son titre WBC des super-légers en jeu contre « The Flash » dans un combat prévu au Barclays Center de Brooklyn, New York. En avance sur leur affrontement très attendules deux guerriers se sont rencontrés lors d’un événement presse à Los Angeles pour promouvoir le combat.

Pendant son séjour, Garcia avait parfois du mal à parler, invoquant un mal de gorge. Cela a conduit Haney à accuser Garcia d’avoir consommé de la cocaïne et à suggérer que l’ancien champion par intérim des poids légers cesse de consommer cette substance pour aider à préserver sa voix. Garcia a immédiatement nié ces allégations.

« Je veux clarifier certaines choses », a déclaré Garcia alors que Haney continuait de formuler des allégations. «Je ne prends pas de cocaïne. Je ferais un test de dépistage de drogues en direct… Je bois et je fume de l’herbe, tout comme la majorité de cette salle. Vous avez finalement quelqu’un qui a levé la main pour dire que je suis réel, je suis comme ça, je bois, je fume, et maintenant ? Devinez quoi? Nous avons tous des défauts et nous évoluons tous en tant que personnes.« 

C’est la deuxième fois cette semaine que Ryan Garcia fait la une des journaux.

Lors d’une apparition dans l’édition de lundi de L’heure du MMA avec Ariel Helwani, le « roi Ryan » a affirmé qu’il « détruirait » le champion du monde des poids coq de l’UFC Sean O’Malley à l’intérieur de l’Octogone. Cela a déclenché un échange amer entre les deux stars des sports de combat, qui s’est terminé par « Sugar » déclarant qu’il tuerait Garcia.dans quelques minutes

Garcia se lance dans son combat pour le titre avec Haney avec une fiche de 24-1, sa seule défaite contre Gervonta ‘Tank’ Davis en avril 2023. Il a depuis rebondi avec un KO au huitième round contre Oscar Duarte en décembre.

Haney, en revanche, est invaincu dans sa carrière de boxeur professionnel avec une fiche de 31-0, dont 15 victoires par KO.