«Je vais le faire tomber»


Merab Dvalishvili estime détenir la clé du détrônement Sean O’Malley.

Suivant une prestation impressionnante contre l’ancien champion en deux divisions Henry Cejudo à l’UFC 298, « The Machine » semble être le prochain en lice pour une opportunité de titre des poids coq.

Avant d’avoir son tour, Dvalishvili s’assiéra et regardera O’Malley mettre son titre en jeu pour la première fois contre le seul homme à l’avoir battu jusqu’à présent dans l’Octogone, Marlon ‘Chito’ Veraà l’UFC 299 le 9 mars. Si « Sugar » réussissait son premier test en tant que roi des poids coq, Dvalishvili a déjà une assez bonne idée de ce qu’il devra faire pour mettre fin au règne d’O’Malley.

« Je vois [O’Malley] comme un adversaire dangereux parce qu’il a un bon jeu de jambes, il a une puissance de KO, il a une main droite très forte et il a un bon timing », a déclaré Dvalishvili sur le PUISSANTcasting podcast avec Demetrious Johnson. « Je le vois comme un combattant dangereux. Une fois qu’il a gagné dans les Contender Series et que je l’ai vu à l’UFC, j’ai voulu le combattre parce que je veux me mettre au défi et je regarde toujours dans cette direction.

« Mais comment je vois [the fight playing out], je pense que je devrais rester intelligent, juste patient, continuer à frapper et attendre mon heure pour tirer. S’il défend, je le laisse partir et ensuite je vais tirer à nouveau, le faire ralentir, le fatiguer, et finalement je vais le faire tomber » (h/t MMA Combat).

Merab Dvalishvili prêt à se préparer à un éventuel affrontement avec « Chito »

Bien sûr, si Vera remporte une deuxième victoire contre O’Malley à Miami, il sera probablement l’homme qui combattra Dvalishvili plus tard cette année.

« Je pense que ‘Chito’ est aussi un bon combattant », a déclaré Dvalishvili. « Très malin, il attend dans sa poche, il est patient. Il est lent, mais il est vif. Bien sûr, il a beaucoup d’expérience à l’UFC, il a participé à de nombreux combats, gagnés et perdus. Il est dangereux, il a aussi de bons coups de pied. Mais je ne l’étudie pas beaucoup, ‘Chito’ Vera, pour l’instant, mais une chose est sûre, je vais juste m’entraîner dur.

« Ce que j’ai appris, c’est qu’il faut procéder étape par étape à chaque combat. Je suis concentré sur mon prochain combat, prochain combat, prochain combat, c’est comme ça que je crois. J’ai réalisé qu’il y a quelques années, il fallait se concentrer uniquement sur le prochain combat.«